À propos du vote électronique

À propos du vote électronique Le vote électronique, une alternative numérique à l’urne et au vote par correspondance

En Suisse, des essais sont réalisés avec le vote électronique depuis quelques années. En plus de l’accès aux urnes et du vote par correspondance, l’électeur disposera à l’avenir d’un troisième canal: le vote électronique. La condition requise est que son canton participe à l’essai. La Confédération élabore actuellement les bases légales pour l’exploitation à l’essai du vote électronique.

Comparaison du vote électronique en Suisse et dans d’autres pays

En Suisse, le vote électronique désigne le vote via internet. Celui-ci est également appelé «remote online voting», mais aussi «vote par internet» ou «vote électronique à distance». Dans d’autres pays, le vote électronique peut en revanche correspondre à un vote sur des machines électroniques connectées à Internet dans le bureau de vote.

Comment les électeurs peuvent-ils recourir au vote électronique?

Pour le vote électronique en Suisse, les électeurs reçoivent par voie postale plusieurs codes de sécurité en plus des documents de vote papier pour les votations ou les élections. Un code leur permet de se connecter à la plateforme de vote électronique de leur canton. D’autres codes sont utilisés lors du contrôle du vote enregistré ainsi que lors de la confirmation du choix et pour vérifier que le vote a bien été transmis à l’autorité électorale.

Une fois le vote soumis, il est chiffré et anonymisé par le système, puis enregistré dans l’urne électronique. Seul le comité électoral du canton en question peut ouvrir l’urne, procéder au déchiffrement et comptabiliser les voix.

Fonctionnement du vote électronique en Suisse

Essais avec le vote électronique

Entre 2003 et 2019, 15 cantons sur 26 ont acquis de l’expérience en matière de vote électronique en Suisse. Différents systèmes ont été utilisés. La Poste développe en ce moment son système pour pouvoir le proposer à nouveau aux cantons. L’ancien système de la Poste a fonctionné avec succès dans les cantons de Fribourg, de Thurgovie et de Bâle-Ville jusqu’en 2019.

Premier système avec vérifiabilité universelle

Le nouveau système de vote électronique de la Poste est doté d’un mécanisme garantissant la «vérifiabilité universelle», ce qui signifie que les autorités électorales et les observateurs électoraux indépendants peuvent s’assurer lors du dépouillement des voix qu’il n’y a pas eu de manipulation de votes dans l’urne électronique. Cette vérification est comparable au recomptage des bulletins de vote papier. Cela permet aux cantons de contrôler le scrutin en toute indépendance. Aucun système avec vérifiabilité universelle n’a encore été utilisé en Suisse.